Présentation du texte

Nikolaï Ogrousky entre en scène. Pour la première fois, il ose prendre la parole publiquement.
Il veut raconter son histoire, dire sa vérité. Parce que depuis des temps immémoriaux, nous croyons tous savoir ce qui s’est passé cette nuit-là dans la maison, au milieu de la forêt ; mais tous, nous n’avons entendu que le point de vue adverse. Nous ne connaissons véritablement que l’histoire de son ennemi juré, celui qui causa son déshonneur, sa ruine, sa perte.

Un Caillou dans la botte change le point de vue initial du conte et adopte le regard de l’ogre, ainsi qu’un peu de sa mauvaise foi.
Que dire alors des deux abandons successifs des parents Poucet, du meurtre des ogresses, de la légendaire ruse du gamin ?
Un caillou dans la botte, ou comment un brave carnivore, certes légèrement cannibale, se voit volé, dupé, ruiné, et ce en une seule nuit, par un misérable rejeton.