Note d’intention

Fin 1999, dans le massif de la Chartreuse – entre la Savoie et l’Isère – une chorale d’enfants disparait en rentrant de tournée. Un groupe entier, d’un seul coup. Sans un signe. Sans une trace.
Le monde alors se fige, toutes histoires suspendues. On accuse un temps l’équipe encadrante de négligence – le massif est connu pour ses gouffres et ses pentes. On a cherché un possible coupable – enquête judiciaire, psychiatrique, le tout en vain. Passé le frémissement des premiers jours, le mystère cessa de faire recette et les disparus s’abîmèrent dans l’oubli.

Aujourd’hui, nous décidons de reprendre le fil de l’enquête car une lecture nouvelle de ce fait divers pourrait bien apparaître. Et si ce groupe n’avait pas disparu accidentellement ?
Nous reconstituerons cet événement comme une tentative délibérée d’évasion, de refus du monde guidé par l’impérieuse nécessité de vivre une aventure – leur aventure.

Le texte imagine à la fois ce qui a été vécu par les enfants avant leur voyage qui pourrait éclairer leur fugue, la manière dont ces enfants se sont organisés collectivement pour basculer dans leur nouvelle vie et leur séjour dans cette autre réalité. Les pièces du puzzle s’agencent et une relecture des faits émerge. Une relecture où la rencontre avec le vivant de la montagne, les bêtes et les arbres, pèse de tout son poids pour appeler les enfants à la vie, à une autre vie.

Et si cette disparition était le premier pas vers un autre monde possible et que ce monde s’inventait dès aujourd’hui ?

juillet 2019


Comme si nous… L’assemblée des clairières est une commande de Christian Duchange, compagnie l’Artifice, dans le cadre du dispositif de compagnonnage de la DGCA.

Le spectacle a été créé à l’automne 2019.
Le texte publié aux éditions Les Solitaires intempestifs.
Comme si nous… est lauréat du Prix des lecteurs du Cher, 2020.
Il est sélectionné pour le prix Poisson, porté par la Maison du théâtre de Strasbourg, en 2021.