Une fiction sonore

La Mare à sorcières a été écrite en immersion dans deux classes de l’école Jean Macé, à Oullins (69), sur invitation du théâtre de La Renaissance. L’aventure de l’écriture se prolongeait par un projet de pratique théâtrale, au cours duquel les élèves, accompagnés par la comédienne Élodie Grumelard, jouaient les textes qu’ils avaient écrits en ma compagnie. Et l’année se terminait par une grande soirée joyeuse au cours de laquelle les parents et les amis assistaient à la fois à la présentation de leurs enfants et à la lecture, par Élodie et moi-même de La Mare à sorcières – qui s’appelait alors Pour la mare.

Las.
Le covid est passé par là et a évidemment empêché tout cela d’avoir lieu.

Pour ne pas rester le bec dans l’eau, le théâtre de La Renaissance nous a proposé de mettre en œuvre une captation sonore de la lecture, mise en sons par Anthony Dascola.