Ouest France pour Des vies dévissent !

La vie des Moulinex ressuscitée sur les planches
photo dix ans après la chute de l’empire moulinex, les élèves acteurs du conservatoire d’alençon s’emparent de l’histoire dans un théâtre documentaire superbement écrit et joué. © nathalie houdayer/ouest-france

Dix ans après la chute de l’empire Moulinex, les élèves acteurs du Conservatoire d’Alençon s’emparent de l’histoire dans un théâtre documentaire superbement écrit et joué.© Nathalie Houdayer/Ouest-France

De l’usine d’Ozé à la multinationale décadente, les jeunes élèves du conservatoire d’Alençon ont joué l’histoire de Moulinex.

Un théâtre documentaire saisissant pour les anciens salariés.
Jeudi et vendredi, douze jeunes élèves du département théâtre du Conservatoire à rayonnement départemental ont ému leur public. Des vies dévissent – Des chœurs Moulinex, la pièce écrite par Simon Grangeat et mis en scène par Virginie Boucher, raconte l’histoire de l’entreprise, son ambiance, ses anecdotes et surtout sa fin tragique.
Comment d’un moulin à légumes, Jean Mantelet a changé la vie de la ménagère mais aussi celle de plusieurs générations d’ouvriers. La période d’embauche à tour de bras, l’ère de l’industrialisation, les premiers conflits dans les années 70, l’ambiance qui se dégrade en même temps que Jean Mantelet prend de l’âge, le processus d’auto-destruction.
Le fruit d’un long travail d’un an et demi des jeunes lycéens auprès des archives municipales. Leur investissement et leur passion à écouter les témoignages des anciens salariés.

Ouest France – 10 novembre 2013