Aller au contenu

Le Petit bulletin pour L’infâme !

Résilience et apprentissage

Par Sibylle Brunel
Publié Mardi 6 septembre 2022

Tana, à 16 ans, a coupé les ponts avec une mère toxique qui rendait son quotidien insupportable. Tout juste employée dans un atelier de broderie, la jeune fille apprend un métier, mais aussi la résilience et la vie. C’est au travers d’un destin émouvant que Simon Grangeat et Laurent Fréchuret abordent les thèmes de la famille, de l’amitié et de l’apprentissage. La technique devient outil de libération et d’émancipation. On observe avec émotion la construction de l’individualité de la jeune couturière, mais aussi des liens qui la forgent, notamment son amitié avec Apoline.

L’infâme explore la question de l’adolescence avec beaucoup de justesse. Le scénario nait de multiples rencontres avec des élèves, leurs témoignages donnent à la pièce un goût de vérité et dénoncent de réelles préoccupations. La présence inquiétante de la voix de la mère alimente le tragique tandis que le jeu d’acteur ne néglige pas l’humour. Un mélange de registres intéressant et réfléchi.

L’infâme, compagnie Théâtre de l’Incendie, vendredi 18 novembre à 14h et 20h au Centre Culturel de La Ricamarie