Aller au contenu

Dernières parutions

bibliographie complète

photo Julien Pebrel

Un extrait

Marie. – Tu es un beau parleur, Hubert.
Hubert. – Je suis pas sûr que tu m’aimerais en bas comme tu m’aimes ici. Est-ce que tu m’aimes ici ?
Marie. – Je crois que je préfère encore quand tu chantes.
Hubert. – J’ai jamais su chanter…
Marie. – C’est dire, hein !
Hubert. – Mart, il savait, lui.
Marie. – Oui.
Hubert. – Deux accords, une soirée.
Marie. – Oui.
Hubert. – Tu veux plus que je parle de lui.
Marie. – Tu fais ce que tu veux.
Hubert. – Des fois, je te plains. Des fois, je t’admire. Des fois, je t’envie. Des fois, j’ai envie que tu disparaisses de ma vie. Des fois, je suis fou amoureux de toi. T’es si belle ! T’es si forte ! T’es si complètement toi ! Des fois, je me fais honte. Souvent. Cette saleté.
Marie. – T’as vraiment l’ivresse désespérante, cette nuit.

 

Le Jour de l’ours

Saison 2023-2024

La saison 2023-2024 s’annonce tout feu tout flamme, ardente comme jamais… Des créations attendues depuis longtemps, des résidences d’écriture, des envies tout azimut et puis de jolis spectacles qui continuent leur route années après années.

En écriture

Laurent Bénichou, de La Maison Théâtre, à Strasbourg, me fait l’honneur de m’inviter à écrire un texte pour sa nouvelle série intitulée « Petites philosophies pour grands matins ». Des textes courts, destinés à des groupes d’enfants de 8 à 11 ans… L’occasion de se poser une question, de troubler une peu l’ordre du monde. L’occasion pour moi de retravailler à l’adresse des plus petits, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps.

Je serai ensuite en résidence d’écriture pour cinq semaines en collège, en partenariat avec le Centre Culturel de La Ricamarie – nouvellement labellisé scène conventionnée d’intérêt national art et création. Je vais aiguiser les premières scènes de Garçon, une pièce adolescente que j’écris pour Thomas Fourneau de la compagnie La Paloma, à Marseille, et qui sera créée la saison prochaine. Il y sera question de masculinité et d’émancipation, de comment habiter le monde un peu différemment aussi…

Je débuterai ensuite une nouvelle aventure avec Laurent Fréchuret, du Théâtre de l’Incendie et Bab Assalam, trio de musique franco-syrien. Nous interrogerons – entre autres – toutes les stratégies que nous déployons jour après jour pour rester vivants…

La saison se terminera pas une résidence d’écriture au Centre Culturel de La Ricamarie, en compagnie de Clémence Attar, Sylvain Levey et Sophie Merceron, pour une série de portraits de sportifs et sportives de la ville.

En création

Après des années de travail et d’échanges, de résidence, de rencontres, c’est avec une grande joie que je peux annoncer la création de Nos Rêvoltes, par la compagnie Les Petites Gens, mise en scène de Muriel Sapinho. Un spectacle qui s’annonce intense, émouvant, important quoi…

En répétition depuis deux saisons également, la compagnie Grizzli, mettra en scène Pour la mare (d’après La Mare à sorcières), dans une mise en scène / mise en marionnettes de Christophe Sauvion. Ce que j’ai vu du travail et les échanges avec Christophe Sauvion me mettent en appétit !

En diffusion

Comme si nous dans la très belle mise en scène de Christian Duchange / La Minoterie, continue son chemin depuis 2019…
L’Infâme, mise en scène de Laurent Fréchuret, Théâtre de l’Incendie, poursuit sur l’élan de la création la saison dernière et sur un très beau festival d’Avignon cet été…
Le Killt – La Mare à sorcières – dispositif participatif de lecture de théâtre à voix haute inventé par Olivier Letellier sillonnera joyeusement les routes avec Les Tréteaux de France.
Pour la mare, dans la mise en scène d’Elodie Ort-Grumelard, compagnie Waaldé, continue également sa route amorcée la saison dernière.
Et Krach ! – Macroniques écrites en 2018 pour la compagnie M.A. et précieusement mises en scène par Nicolas Ramond renaîtront de leurs cendres pour une série de représentations au théâtre Mouffetard, à Paris !

En dramaturgie

Je poursuis l’aventure caennaise amorcée en 2016, avec le Panta Théâtre – Guy Delamotte et Véro Dahuron, puis continuée depuis 2019 avec La Comédie de Caen – CDN de Normandie au service de la création littéraire théâtrale d’aujourd’hui.
Coordination du comité de lecture, du prix Godot, des actions en direction des équipes de création, des élèves du Conservatoire, des étudiants, des équipes enseignantes…
C’est également dans ce cadre que je co-coordonne la revue La Récolte, avec Elise Blaché, co-rédactrice en cheffe. Le numéro 5 est sorti cet été en fanfare, à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon. Nous planchons à partir du mois d’octobre sur le numéro 6.

En tant qu’auteur associé au Centre Culturel de La Ricamarie – scène conventionnée d’intérêt national art et création, je vais également m’occuper de la coordination du prix Kamari (destiné à 600 élèves de CM1, CM2 et 6ème du département de la Loire), en lien avec les théâtres de Roanne, Les Pénitents à Montbrison, L’Espace La Buire à l’Horme et La Verso à Saint-Étienne.

Enfin, et c’est une très belle aventure qui s’annonce également, je vais accompagner les nouveaux élèves de la Classe Préparatoire Intégrée de l’école de La Comédie de Saint-Étienne, à la découverte des écritures d’aujourd’hui…

Get 30% off your first purchase

X